Chaloupe

Pour assurer la protection de vos données personnelles, la CLCV du Finistère vous propose d'adresser à ENEDIS (distributeur d'éllectricité) le courrier suivant :

 

Monsieur le directeur,

En application d'une directive européenne, la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique prévoit la généralisation des compteurs communicants appelés « Linky ». Ce nouveau compteur vous permettra de disposer, dans ce qu’on appelle « la courbe de charge », de données importantes sur ma consommation d’énergie, mais aussi de nombreuses informations relatives à ma vie privée (heures de lever et de coucher, périodes d’absence, éventuellement nombre de personnes présentes dans le logement).

Or toutes ces données confidentielles sont ma propriété exclusive. Je considère avec la CLCV, association de consommateurs, qu’elles ne doivent en aucun cas faire l’objet d’une exploitation ou diffusion à des tiers. Cette « courbe de charge » (que je peux consulter sur mon compte électricité sur internet) doit donc rester à l’intérieur du compteur sans remontée vers le gestionnaire, comme l’a promis ENEDIS (ex ERDF) à la Commission nationale informatique et libertés. Mais cette promesse ne me suffit pas. Un engagement de non-diffusion de votre part doit apparaître de manière très claire sur un document officiel impliquant toutes les parties (distributeur, fournisseur et client). Je serai vigilant sur les suites données à ma demande.

Pour les consommateurs qui accepteraient la diffusion de leurs données personnelles, il leur appartiendrait de cocher une case sur ce même document pour consentement de diffusion.

                                                                                                                                                                                                          Signature

A expédier à:

 ENEDIS  Bretagne, Service clients particuliers

BP 90937 35009 RENNES Cedex 1

 

- copie à votre fournisseur d’électricité

- copie à CLCV du Finistère - 8 B rue des Douves 29000 QUIMPER

Tél : 02 98 95 34 41 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - clcv-finistere.fr

 

  Lettre aux fournisseurs d'électricité                           

Quimper, le 20 janvier 2017

                                                                                        Aux différents fournisseurs d’électricité

                                                                                                                          

Monsieur le directeur,

En application d'une directive européenne de 2008 sur le marché intérieur de l'électricité, la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit la généralisation des compteurs communicants appelés "Linky". L’installation de ces compteurs a déjà commencé et se poursuivra dans les années à venir.

Comment signaler les appels reçus malgré Bloctel ?

 Les consommateurs qui ne veulent plus recevoir d’appel téléphonique pour le démarchage à domicile peuvent désormais s’y opposer en s’inscrivant par internet sur le site Bloctel. La CLCV constate qu’après inscription, les appels diminuent très sensiblement. Pour autant, des appels commerciaux sont toujours signalés. La CLCV rappelle que dans ce cas, chaque consommateur peut, dans son espace personnel Bloctel (bloctel.gouv.fr), remplir un formulaire de réclamation en indiquant :
   - la date et l’heure de l’appel,
   - le numéro de ligne sur lequel vous avez été contacté,
   - le numéro et le nom de la société appelante,
   - son secteur d’activité,
   - le nom de la personne qui a appelé,
   - l’objet de l’appel.
Votre demande sera transmise à la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes pour enquête et poursuite. En effet, cette pratique est sanctionnée par la loi.

Compteurs Linky : des clarifications en cours

En application d'une directive européenne de 2008 sur le marché intérieur de l'électricité, la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit la généralisation des compteurs communicants appelés « Linky ». Ces compteurs provoquent une forte inquiétude chez les usagers et une mobilisation d’opposants qui parfois refusent le changement de compteurs.
La CLCV tient à informer les consommateurs de la manière la plus objective qui soit tout en se référant au principe de précaution (cf. notre quiz sur ce site). Elle constate que des réponses plus claires commencent à parvenir mais demande que les études soient poursuivies et que les fournisseurs explicitent leur position pour lever toute ambiguïté.

 

Quiz Linky : des réponses à toutes vos questions

Le compteur Linky fait polémique. Des groupes et associations se montent pour contester ou refuser le compteur Linky, des usagers verrouillent l'accès à leur compteur, des communes annoncent prendre position contre le compteur, etc.
Au-delà de ces prises de position, qu'en est-il vraiment ? L'objectif de ce « Quiz Linky », alimenté par les informations nationales dont nous disposons et les réponses données par ERDF lors de la réunion du 6 avril 2016 à Brest avec les associations de consommateurs du Finistère, est de faire la lumière le plus objectivement possible tout en se référant au principe de précaution.