Imprimer
Catégorie : Environnement

La CLCV approuve le moratoire sur les méthaniseurs

La CLCV du Finistère, qui a porté plainte pour la pollution de l’eau provoquée par un méthaniseur de Châteaulin, approuve la démarche lancée par cinq associations bretonnes pour demander un moratoire sur les méthaniseurs. En effet, alors que la CLCV comme d’autres associations fait campagne auprès des consommateurs pour qu’ils abandonnent l’eau en bouteille et boivent l’eau du robinet (cf. notre dépliant « Buvons de l’eau du robinet » sur notre site clcv-finistere.fr), cette pollution qui s’ajoute à bien d’autres sur les rivières bretonnes ruine les efforts de tous les partenaires qui tentent de reconquérir la qualité de l’eau et installe durablement un doute chez les 180 000 consommateurs impactés. Plusieurs cas d’accidents liés au stockage des déchets ou au fonctionnement de méthaniseurs ont déjà été relevés. Mais plus largement, la méthanisation est surtout liée à un modèle agricole intensif qui doit évoluer : agroécologie, agriculture biologique, diversification des productions, etc.
En attendant qu’un bilan complet et indépendant de ces méthaniseurs soit réalisé, la CLCV demande un moratoire immédiat sur la méthanisation en Bretagne.