Imprimer
Catégorie : Non catégorisé

Consommateurs de l'eau:

Donnons tous notre avis sur le SDAGE de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne.

L'Europe s'est dotée en 2000 d’une directive cadre sur l'eau. Son but est de reconquérir la qualité de toutes les eaux en 2027 dernier délai. C'est pourquoi les consommateurs sont invités à donner leur avis sur le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) de l’Agence Loire-Bretagne, qui impose des règles à 36 départements (le long de la Loire et en Bretagne).

L'objectif du SDAGE 2016-2021 qui était d'atteindre 61 % des cours d'eau en bon état en 2021 n'a pas été atteint, loin s’en faut :

- L'évaluation 2017 du bassin Loire-Bretagne fait apparaître que seuls 24 % des cours d’eau sont en bon état écologique et 40 % en état moyen.

- En Bretagne, 31 % des cours d'eau sont en bon état et 41 % en état moyen.

Aujourd'hui s'engage la révision du SDAGE, qui doit enfin permettre d'atteindre ce bon état des eaux en 2027. Les habitants du bassin Loire-Bretagne sont donc consultés cette fois-ci sur le projet de SDAGE 2021-2027.

Donnons notre avis du 1er mars au 1er septembre 2021

 

- En répondant au questionnaire en ligne de l'Agence de l'eau, disponible sur : sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr ou : consultation eau donner son avis

- En répondant à ce même questionnaire distribué par la CLCV sur les lieux publics ou dans nos 15 permanences, ou en remplissant le verso de ce tract.

- En alertant les réseaux sociaux et en proposant à tous de donner un avis.

Faites connaître cette consultation publique à votre famille, à vos amis.

A chaque consommateur de s’exprimer sur sdage-sage.eau-loire-bretagne.fr

ou sur les suggestions de la CLCV (voir au verso), sachant qu’il fautprendre en compte l’urgence climatique. 

Pour télécharger nos suggestions cliquez ici

 

Suggestions

Votre avis

Oui/ Non

1- Atteindre le bon état de toutes les eaux en 2027 dernier délai !

2- Changer le modèle agricole intensif : développement de l'agriculture biologique (au moins 25 % des surfaces cultivées en bio en 2030) et des productions axées sur l’autonomie alimentaire des territoires (légumes, légumineuses...), forte diminution des cultures consommatrices d’eau (maïs) et des élevages…

3- Développer la biodiversité : trame verte et bleue des plans locaux d’urbanisme, préservation des zones humides et des forêts, interdiction de suppression des haies bocagères, replantations, enherbement des rives de cours d’eau…

4- Réduire les nitrates à moins de 25 mg/l (norme guide européenne) dans les eaux brutes.

5- Diviser par deux l’emploi des pesticides d’ici 2030 comme le prévoit le Pacte vert de l’Europe, interdire dès 2022 le glyphosate et les pesticides équivalents.

6- Limiter l’imperméabilisation des surfaces en ville comme à la campagne (perméabilité des trottoirs, chemins, parkings publics
et privés…).

7- Limiter les pertes sur le réseau à 15 % en milieu urbain (contre 20 % aujourd’hui) et 20 % en milieu rural, limiter la pression d’eau (pas plus de
6 bars).

8- Appliquer le principe pollueur / payeur à toutes les catégories d’usagers et diminuer la part réglée par les consommateurs (75 % des redevances).

Votre signature

Merci de remettre ce tract complété à l’antenne CLCV la plus proche

(voir adresses sur www.clcv-finistere.fravant le 15 août 2021

-----------------------------------Talon à transmettre à la CLCV -------------------------------

J’adhère à la CLCV :

Nom, prénom…………………………………………………………………………..

Adresse…………………………………………………………………………………

                                                                                                                              Signature :

Ne pas jeter sur la voie publique SVP