Chaloupe

Communiqué de presse

CLCV :Acheter les produits étiquetés « Nutri-score »

Alors que la Commission européenne prévoyait de rendre obligatoire un étiquetage nutritionnel harmonisé en Europe d’ici fin 2022, le dossier est au point mort. Les lobbys de l’agroalimentaire et quelques entreprises de la grande distribution continuent de faire pression contre le Nutri-score, adopté par la France en 2016, largement reconnu par les consommateurs et étiqueté sur 60 % des produits. Pire : certains fabricants, à contre-courant d’une évolution irréversible, envisagent même un retrait de Nutri-score sur leurs produits ! Pourtant, à partir du 1er janvier, le Nutri-score évoluera en étant plus sévère sur la teneur des produits en gras, en sucre ou en sel, ce qui pour la CLCV est une très bonne chose car une alimentation contenant ces éléments en excès est responsable de nombreuses maladies (cancers, maladies cardio-vasculaires, diabète...).

La CLCV du Finistère, qui s’est impliquée dès l’origine en faveur de Nutri-score, conseille aux consommateurs de privilégier dans leurs achats les produits ainsi étiquetés. Nutri-score doit devenir dès maintenant un logo officiel et obligatoire en Europe !

CLCV du Finistère - 1 allée Mgr Jean-René Calloc’h 29000 QUIMPER
Tél : 02 98 95 34 41 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - clcv-finistere.fr

 

 

Communiqué de presse page départementale

Inflation alimentaire : en finir avec les profits opaques

A un mois de Noël, la CLCV avec l’UFC-Que Choisir et Familles Rurales dénoncent le scandale du système à deux vitesses qui se cache derrière la flambée des prix alimentaires. D’un côté, des millions de personnes sont confrontées à l’insécurité alimentaire en France. De l’autre, certains profitent de la crise : la marge de l’industrie agroalimentaire a atteint un niveau historique de 48 % et celle de la grande distribution a elle aussi augmenté sur certains rayons de première nécessité comme les pâtes, les légumes ou encore le lait.

Eco-blanchiment : la CLCV dépose plainte

contre les principaux fabricants de bouteilles plastiques

Le BEUC (*) et ses organisations membres de 13 pays, dont la CLCV, ont signalé aux autorités européennes des allégations commerciales trompeuses sur la recyclabilité des bouteilles d'eau de grandes marques, comme Coca-Cola HBC, Danone et Nestlé Waters. Selon leur analyse, de telles allégations ne sont pas conformes aux règles de l'Union européenne (UE) en matière de pratiques commerciales déloyales. Cette analyse a été réalisée en collaboration avec Client Earth et ECOS.

Après nos  livrets " Bien manger et pas cher" et "Mangeons bio", notre pense-bête " Stop aux toxiques et perturbateurs endocriniens", notre dépliant " Changer d' assiette pour notre planète" maintenant nous vous proposons nos conseils.Pour lire nos conseils, cliquez sur le lien suivant